Chargement

Depuis 2007, la Microbrasserie à la Fût rayonne en Mauricie et à Montréal et ne cesse d’évoluer, d’innover et de se démarquer par ses bières sures et vieillies en fût de chêne.

2005

À la Fût est né d’une passion pour la bière, l’entrepreneuriat et le désir commun de s’établir en milieu rural de trois ingénieurs électriques de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal. En 2005, Pierre-Paul Carpentier, Francis Foley et Philippe Dumais fondent la coopérative de travail À la Fût et commencent les préparatifs.

2006

Le plan d’affaires étant bien établi, les membres soumettent leur candidature et remportent le prix national du Concours d’entrepreneuriat en économie sociale. En plus d’une bourse leur aidant à démarrer leur projet, ils remportent aussi un voyage en Belgique pour une personne.

2007

Le premier magasin général de St-Tite, village historiquement western, est choisi pour l’emplacement de la brasserie. Beaucoup de rénovations sont nécessaires pour mettre sur pied cette maison ancestrale de 1865. Le premier brassage a lieu en juillet 2007. Les nostalgiques se souviendront du premier brassin : la célèbre St-Rod! En septembre de la même année, nos cowboys ouvrent le salon de dégustation la veille du Festival Western de St-Tite, sans jamais avoir été serveurs de leur vie!

2009

Francis Foley, le premier brasseur d’À la Fût, effectue le voyage en Belgique et revient avec l’idée de faire vieillir de la bière en fûts de chêne. Est alors brassée et mise en fût la Tripe à 3 Brett Bruxellensis, qui vieillira pendant 1 an et demi.

2010

À peine embouteillée, la Tripe à 3 Brett est soumise à des concours. À la Fût remporte un prix pour la première fois, soit la médaille platine au Mondial de la bière. Sur sa lancée, l’équipe brasse et met en fût la Co-Hop V, Rouge de Mékinac, qui sortira plus tard pour souligner les 5 ans de la coopérative de travail.

2011

Afin de diversifier son offre, À la Fût procède à l’ouverture du resto-pub de St-Tite pouvant accueillir jusqu’à 110 personnes. On y offre un menu distinctif avec des plats mettant en valeur des produits de producteurs locaux et les différentes bières de la microbrasserie.

2012

Les brasseurs remportent 4 médailles dans des concours mondiaux et internationaux, dont Bière de l’année au Canada pour la Co-Hop V - Rouge de Mékinac. L’expertise en vieillissement en barriques se confirme : À la Fût décide de miser sur ce savoir-faire presque unique au Québec et agrandira son chai au fil des années.

2017

La microbrasserie fête ses 10 ans! Pour marquer l’occasion, une nouvelle image de marque est déployée, une bière spéciale 10 ans est lancée et des collaborations avec 10 microbrasseries sont réalisées.

Pour répondre à la demande grandissante, 3 millions sont investis et des travaux d’agrandissement des installations brassicoles débutent en juin. L’objectif est de doubler la production en un an et de la tripler en 5 ans.

L’équipe acquiert aussi la bâtisse située en face de la microbrasserie pour la transformer en airbnb nommé « Auberge Kapibouska ». 10 personnes peuvent y loger en 3 chambres différentes, au grand plaisir des cowboys et cowgirls désirant prolonger leur séjour en Mauricie.

2018

En mars, une nouvelle adresse s’ajoute avec l’inauguration d’un second resto-pub à Montréal, À la Fût Montréal. Dans une ambiance western urbaine, on y retrouve les bières et le menu de St-Tite en plus de quelques lignes de fût invitées.

Au printemps, la production augmente grâce à l’entrée en fonction des nouvelles installations brassicoles. Elles permettront de tripler la bière en fermentation, passant de 62 à 175 hectolitres (hl) de volume, à l’aide de fermenteurs de 20 et 40 hl. Ajoutons à cela un premier foudre de 4 200 litres, une nouvelle ligne d’embouteillage automatisée à gravité – uniquement pour les bières de spécialité vieillies en fûts de chêne et de foudre –, et une nouvelle ligne de cannage.

En juin, la bière la « P’tite Cocotte » a été en vedette aux plaines d’Abraham de Québec, en tant que l’une des 3 bières officielles de la Fête nationale du Québec dans la Capitale.

À l’été, un autre projet innovant gouverné par l’ambitieuse équipe d’À la Fût a vu le jour, soit le Village Western Kapibouska. Le Village Western Kapibouska est une reproduction, dans une petite partie de la ville historiquement western de St-Tite, d’un véritable village tiré directement du Far West. Familles et touristes sont invités à y déambuler tous les samedis de l’été, brin d’herbe en bouche et chapeau de cowboy sur la tête, afin de participer à plusieurs attractions variées et uniques!

Aujourd’hui, la coopérative compte 11 membres et emploie entre 35 et 50 personnes. On compte plus de 30 prix canadiens et internationaux pour ses produits. La bière est encore brassée sur place à Saint-Tite et toujours avec de l’orge locale et biologique. À la Fût dispose d’un chai composé de plus de 350 barriques et est devenu maître dans l’art d’assembler ses bières d’exception. L’addition de nombreux fûts de chêne est en cours afin d’atteindre un total de 500 prochainement.

Depuis sa création, À la Fût a fait preuve d’innovations à plusieurs reprises. Les fondateurs aiment innover tant dans leurs techniques que dans la présentation des produits, n’ayant jamais crainte d’essayer, tester et changer les façons de faire. Ils ont été précurseurs pour les produits vieillis en barriques, parmi les premiers au Québec à offrir des produits en canettes, parmi les premiers à développer des bières sures et avec des levures Brettanomyces, pionnier des assemblages collaboratifs avec d’autres microbrasseries et parmi les premiers au Québec à distribuer des produits vieillis en fût de chêne en canettes.